Blog

24 Avr
0

24 avril 2015, Visite de la commune de TROUSSEY

Bertrand PANCHER remercie Monsieur Alain GUILLAUME, maire de TROUSSEY, pour la qualité de son accueil lors de sa visite de la commune le 20 avril 2015.

Lors de cette rencontre plusieurs sujets ont été abordés et des projets ont été évoqués comme :

-la requalification d’une maison lorraine détruite par un incendie permettant la création d’un foyer intergénérationnel

-l’achat d’un portique pour l’aire de jeux des enfants et le changement de la clôture

Lire la suite
24 Avr
0

24 avril 2015, Bertrand PANCHER intervient auprès de Monsieur Nacer MEDDAH, Préfet de la Région Lorraine, concernant l’état de la RN4

Bertrand PANCHER intervient auprès de Monsieur Nacer MEDDAH, au sujet de l’état désastreux de certaines portions de la RN 4 entre Nancy et Ligny en Barrois.

Courrier de Bertrand PANCHER

Télécharger le document

Lire la suite
24 Avr
0

24 avril 2015, Bertrand PANCHER interpelle Monsieur Alain VIDALIES, Secrétaire d’Etat chargé des Transports, au sujet de la réforme du système ferroviaire

Bertrand PANCHER attire l’attention de Monsieur Alain VIDALIES, Secrétaire d’Etat chargé des Transports, au sujet de la réforme du système ferroviaire.

Courrier de Bertrand PANCHER

Télécharger le document

Lire la suite
20 Avr
0

Le billet de la semaine du 20 avril 2015

La mort aux portes de l'Europe

Dimanche dernier, pas moins de 800 migrants sont morts dans le chavirage d’un bateau en provenance de Lybie et en direction de l’Italie et de l’Europe. La semaine dernière, ce ne sont pas moins de 450 migrants qui ont également perdu la vie en Méditerrannée dans des conditions similaires.

Selon le Haut Commissariat aux Réfugiés, 35 000 migrants ont entrepris de gagner l’Europe depuis le début de l’année et 1600 ont déjà perdu la vie, victimes de passeurs criminels et sans scrupules.

Ces migrants en provenance d’Erythrée, de Lybie, de Syrie, de la Corne de l’Afrique, fuient la misère et l’insécurité parfois la guerre et on ne peut les en blâmer, à un momet où les écarts de richesse entre le nord et le sud s’accroient. Pouvons-nous encore rester de marbre et laisser ces hommes, ces femmes et ces enfants mourir par centaines en espérant que le temps réglera ce problème ?

Ce n’est ni la France, ni l’Italie qui régleront seules ce problème aux frontières de l’Europe. L’Europe, avant d’être un projet économique, est un projet humain et peut-on réélement faire vivre ce projet et laisser des hommes mourir par centaines à ses frontières ? La réponse est évidente.

Il est urgent que l’Europe prenne enfin l’ampleur et la mesure de ce phénomène. Si la réponse n’est certainement pas une régularisation des migrants, des actions doivent être menées pour les empêcher de mourir à nos portes.

Bertrand PANCHER

Lire la suite
13 Avr
0

Le billet de la semaine du 13 avril 2015

Épilogue d'une triste farce

Pris pour des imbéciles

Le gouvernement vient enfin de sortir de la tragi-comédie du plan de relance autoroutier en nous assénant une communication aussi stupide que mensongère.

Alors que Ségolène Royal m’avait répondu, lors de la dernière séance de questions au gouvernement, qu’il n’y aurait pas d’augmentation des péages des automobilistes, suite à sa décision de bloquer les tarifs, mais aussi de taxer les sociétés autoroutières, la vérité éclate au grand jour. Les péages seront bien augmentés…ces prochaines années et à due proportion du gel actuel mais aussi de la surfiscalisation des concessions décidée courant 2014. Quant au plan de relance, après avoir tapé « à bras raccourcis » sur ces mêmes sociétés d’autoroutes, accusées de s’enrichir scandaleusement, il sera fondé sur… l’augmentation des durées des concessions en cours !

Comment en sommes-nous arrivés là ? Par le mensonge et l’amateurisme d’un gouvernement sans véritable pilote, et par une Ségolène Royal avide de coups médiatiques et à qui personne, et surtout pas son ancien compagnon devenu Président, n’ose dire quoi que ce soit…

Empêtré dans sa stupidité consistant à supprimer l’écotaxe poids lourds, privant ainsi l’agence de financement des infrastructures d’une rentrée nette de plus de 400 millions d’euros par an, et l’Etat de 400 autres millions, le gouvernement a jugé bon d’envoyer la facture réclamée par Ecomouv, d’un milliard, à cette même agence exsangue, et de laisser cette même Ségolène clamer qu’il suffisait de taxer les sociétés d’autoroutes pour faire rentrer de l’argent et de bloquer les péages. Tout le monde savait pourtant que les contrats liant l’Etat aux sociétés d’autoroutes étaient clairs : lorsqu’en 2005 la privatisation a permis à l’Etat d’encaisser un chèque de plus de 10 milliards d’euros par des sociétés qui sont allées chercher des capitaux extérieurs, une garantie de rentabilité a été exigée sur la base d’une indexation des péages mais aussi dans le cadre d’une fiscalité stable.

Secteur des travaux publics sinistré, opinion publique médusée, parlementaires pris pour des imbéciles. On ne pouvait vraiment pas faire pire.

Bertrand Pancher

Lire la suite
09 Avr
0

9 avril 2015, Subvention exceptionnelle pour la commune de MONTSEC

La commune de MONTSEC a obtenudu Ministère de l’Intérieur, une subvention exceptionnelle de 7 500 € au titre de la réserve parlementaire dont dispose Bertrand PANCHER pour l’année 2015.

Cette subvention permettra la construction d’un local technique et la restauration intérieure du lavoir.

Lire le courrier du Ministre de l’Intérieur

Télécharger le document

Lire la suite
09 Avr
0

9 avril 2015, Subvention exceptionnelle pour la commune de SAVONNIERES EN PERTHOIS

La commune de SAVONNIERES EN PERTHOIS a obtenu du Minitère de l’Intérieur, une subvention exceptionnelle de 10 000 € au titre de la dotation parlementaire dont dispose Bertrand PANCHER pour l’année 2015.

Cette subvention permettra a réalisation de l’aménagement d’une nouvelle salle pour la mairie au rez-de-chaussée du bâtiment.

Lire le courrier du Ministre de l’Intérieur

Télécharger le document

Lire la suite
06 Avr
0

Le billet de la semaine du 6 avril 2015

Le message qui nous bouscule

Le Pape François vient de rappeler avec force le besoin d’engagement  de l’Occident aux cotés des martyrs Chrétiens en Orient et en Afrique. Lors de sa bénédiction « Urbi et Torbi » il a aussi rappelé nos responsabilités dans les principaux conflits touchant la planète et nous a exhorté à faire davantage.

Son message était d’autant plus fort qu’il intervenait après l’assassinat méticuleux des jeunes étudiants Chrétiens au Kenya.

Cet appel nous renvoi à la lenteur de nos interventions militairse et humanitaires ainsi qu’à l’insuffisance de nos moyens en termes de défense mais aussi de coordination de nos actions. En diminuant depuis des années nos budgets dans ces domaines, en nous  retirant de nos positions Africaines notre pays, et en ne réussissant pas à développer nos indispensables actions au plan Européens, nous nous contentons le plus souvent de verser des larmes de crocodiles devant les spectacles atroces des populations massacrées.

A ces exhortations s’ajoutent celles des conditions d’accueil de nos frères Chrétiens déplacés mais aussi de leurs compatriotes Musulmans victimes de ces fous d’extrémistes. Combien avons-nous accueilli d’étrangers sur notre sol Français ou Européen ? Quels moyens financiers nouveaux avons-nous consentis pour faire face à la détresse des familles chassées de chez elles ?

Alors que tout ne tourne chez nous qu’autour du contrôle de l’immigration, le renforcement de l’intégration ou la diminution des impôts, le message du Saint Père nous rappelle à l’essentiel, le besoin de s’engager pour  la construction d’une humanité enfin retrouvée.

Quel vent de fraicheur.

Bertrand Pancher

Lire la suite
01 Avr
0

La Lettre aux Meusiens n°99

Mars 2015

Télécharger le document

Lire la suite
30 Mar
0

30 mars 2015, Visite de la commune SAINT MAURICE SOUS LES COTES

Bertrand PANCHER remercie Monsieur Gérard COULY, maire, pour la qualité de son accueil lors de sa visite de la commune le 30 mars 2015.

Au cours de cette rencontre plusieurs sujets ont été abordés:

– la prochaine fermeture de classe au sein du RPI

– les problèmes posés par le PLU

Des projets ont été évoqués :

– la rénovation de votre église

– la réalisation d’un parcours de santé autour de la chapelle rénovée, associant la faune et la flore

Lire la suite