Blog

30 Nov
0

Le billet de la semaine du 30 Novembre 2015

COP21, trés loin de la coupe aux lèvres

Alors que l’urgence d’agir contre le réchauffement climatique ne fait plus débats, les Chefs d’Etat du monde entier se retrouvent à Paris avec pour objectif d’aboutir à un accord le plus satisfaisant possible. En effet, l’Organisation météorologique mondiale vient d’ailleurs de montrer que 2015 a battu des records mondiaux de températures sur l’ensemble de la planète  et que les contributions nationales, c’est-à-dire l’engagements des pays, sont totalement insuffisantes pour limiter le réchauffement à 2°C. Selon le secrétariat de la Cnucc*, elles mettent ainsi le monde sur la voie d’un réchauffement de 2,7 °C avant la fin du siècle.

Les nombreux rendez-vous manqués qui ont  jalonné le processus des négociations climatiques nous incitent à la plus grande prudence. Le Protocole de Kyoto signé en 1997 pourtant juridiquement contraignant n’a pas été à la hauteur des enjeux, la conférence de Copenhague en 2009 ne s’est traduite que par une timide avancée, quant à celle de Paris elle sera jugée sur 3 objectifs :

1-La capacité à faire s’engager concrètement tous les pays du monde dans les directions insuffisantes qu’ils se sont donnés et si possible les dépasser : Quelles obligations de moyens et de mise en œuvre des politiques des pays et quelles obligations de résultats ?

2- Le financement  par des moyens nouveaux et direct de la transition énergétique des pays émergeants. Quelles sommes sont apportées ? Par qui ? Dans le cadre de quel calendrier ?

3-L’esquisse d’un mécanisme de régulation internationale efficace autour du prix du carbone. Privilégierons-nous un marché du carbone par grandes zones de productions mondiales ? Pensons-nous plutôt intégrer ce prix dans nos échanges commerciaux ? Développerons-nous un système de bonus-malus entre pays ?

Comme il y a fort peu de chance qu’on réponde à ces questionsl’on s’acheminera vers un accord à minima : une superposition d’engagements individuels des états sans véritables contraintes autres que leurs révisions régulières et la transparence …

Sans cadre juridique précis, ni espèces « sonnantes et trébuchantes », il y a fort à parier sur le caractère très aléatoire des résultats, sans préjuger toutefois de  l’intérêt de cette rencontre : un point de départ pour des engagements devant être suivis de prêts, un contrôle de ces objectifs qui s’esquisse, des pays riches acculés à accompagner financièrement la transition ainsi que perspectives d’intégration du cout du carbone.

 

*la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques

 

Bertrand Pancher

Lire la suite
26 Nov
0

26 novembre 2015, Visite de la commune de VILLOTTE DEVANT LOUPPY

Bertrtand PANCHER remercie Madame Catherine ZANON, maire, pour la qualité de son accueil lors de sa visite du 24 novembre 2015.

Cette rencontre a permis d’échanger sur plusieurs sujets notamment sur l’avenir des compétences municipales et intercommunales, suite à la loi  NOTRE, et d’évoquer les projets réalisés comme la restauration de la fontaine dite « La Vache » .

Lire la suite
26 Nov
0

26 novembre 2015, Visite de la commune de VAUBECOURT

Bertrand PANCHER remercie Madame Martine AUBRY, maire, pour la qualité de son accueil lors de sa visite de la commune le 24 novembre 2015.

Cette visite a permis d’échanger sur différents sujets notamment sur les difficultés rencontrées suite à la baisse des dotations de l’Etat et d’évoquer des projets comme la réhabilitation de quatre logements communaux.

Lire la suite
26 Nov
0

26 novembre 2015, Visite de la commune de LISLE EN BARROIS

Bertrand PANCHER remercie Monsieur Christophe LANG, maire, pour la qualité de son accueil lors de sa visite de la commune, le 24 novembre 2015.

Cette rencontre a permis d’échanger et de dialoguer sur plusieurs sujets, notamment sur la situation financière de la commune.

Lire la suite
26 Nov
0

26 novembre 2015, Visite de la commune de CHAUMONT SUR AIRE

Bertrand PANCHER remercie Madame Karine PATRIS pour la qualité de son accueil lors de sa visite de la commune le 24 novembre 2015.

Cette rencontre a permis d’échanger sur plusieurs sujets notamment sur l’avenir des compétences municipales et intercommunales, suite à la loi NOTRE et d’évoquer des projets comme la reconstruction du tablier du pont de FREDIN .

Lire la suite
23 Nov
0

23 novembre 2015, Visite de la commune de CHASSEY BEAUPRE

Bertrand PANCHER remercie Monsieur Gilles GAULUET, maire, pour la qualité de son accueil lors de sa visite de la commune le 17 novembre 2015.

Au coursde cette rencontre plusieurs sujets ont été abordés dont l’avenir des compétences municipales et intercommunales, suite à la loi NOTRE et les difficultés rencontrées avec la téléphonie mobile et le haut débit.

D’autre part  des projets ont été évoqués comme l’aménagement de la voirie.

Lire la suite
23 Nov
0

23 novembre 2015, Visite de la commune de BONNET

Bertrand PANCHER remercie Monsieur Philippe ANDRE, maire, pour la qualité de son accueil lors de sa viite de la commune le 17 novembre 2015.

Cette rencontre a permis d’échanger sur plusieurs sujets notamment sur l’avenir des compétences municipales et intercommunales, suite à la loi NOTRE.

Des projets ont été évoqués en particulier la rénovation de l’église classée et l’assainissement collectif.

Lire la suite
23 Nov
0

23 novembre 2015, Visite de la commune de HORVILLE EN ORNOIS

Bertrand PANCHER remercie Monsieur Claude FRANCOIS, maire, pour la qualité de son accueil lors de sa visite de la commune le 17 novembre 2015.

Cette rencontre a permis de dialoguer et d’échanger sur plusieurs sujets notamment sur la réalisation des travaux d’assainissement collectif, les difficultés rencontrées avec la téléphonie mobile et d’évoquer des projets dont la construction d’habitations.

Lire la suite
23 Nov
0

23 novembre 2015, Visite de la commune de ABAINVILLE

Bertrand PANCHER remercie Monsieur Daniel LHUILLIER, maire, pour la qualité de son accueil lors de sa visite de la commune le 17 novembre 2015.

Cette rencontre a permis d’échanger sur différents sujets notamment sur l’avenir des compétences municipales et intercommunales, suite à la loi NOTRE et d’évoquer des projets comme des travaux de voirie, la mise en accessibilité de la mairie aux personnes à mobilité réduite et la  réalisation de l’assainissement collectif.

Lire la suite
23 Nov
0

Le billet de la semaine du 23 novembre 2015

L'unité d'abord

Après les terribles attentats du 13 Novembre dernier, l’assaut sanglant à Saint-Denis, mais aussi les attaques contre les occidentaux au Mali, notre pays doit d’abord s’unir contre le terrible fléau du terrorisme.

Ces illuminés sauvages veulent s’en prendre à nos valeurs, il nous faudra de la patience, du courage et renforcer continuellement notre dispositif d’action et de prévention mais nous en viendrons à bout.

Avec nos policiers, gendarmes et militaires qui ont su faire preuve d’une réactivité exceptionnelle et auxquels nous rendons hommage, mais aussi une communauté Européenne et Internationale consciente plus que jamais des dangers et qui semble maintenant faire preuve d’un sursaut, nous devons nous rassembler, taire provisoirement nos différences et ne laisser prise à aucune critique.

Cette réflexion partagée par l’ensemble des français s’adresse autant aux leaders de la majorité en place qu’à ceux de l’opposition.

Je soutiens sans réserve les nouvelles mesures prise par le gouvernement, car il n’y en avait pas d’autres à prendre immédiatement ; j’ai voté comme nombre de mes collègues l’état d’urgence, permettant d’agir plus efficacement, mais les discours très politiques du Président de la République au congrès de Versailles, de son 1er Ministre ensuite, tout comme des critiques déplacées de certains parlementaires de l’opposition lors des questions au gouvernement la semaine dernière (sans parler des propos indignes du FN…) ont fait réagir à juste titre nombre de nos concitoyens.

Si nous avions été engagés dans une vraie guerre il nous aurait fallu un gouvernement d’union nationale. Nous sommes cependant partis pour un long conflit et d’autres drames semblent inévitables.

Nous avons donc besoin d’un consensus sur les mesures à prendre mais aussi besoin d’échanger sur l’adéquation entre nos moyens et les dangers qui nous menacent. Il faut pour cela que majorité et opposition apprennent à travailler ensemble car il faudra en permanence réévaluer nos dispositifs, faire des choix et prendre de nouvelles initiatives tant Européennes qu’Internationales.

Que les leaders de la majorité soient plus modestes, que ceux de l’opposition soient plus constructifs et que les excités du FN arrêtent de jouer avec le feu.

L’unité d’abord.

Bertrand Pancher

Lire la suite