Blog

15 Mar
0

13 février 2017, Subvention exceptionnelle pour la commune de SAMPIGNY

La commune de SAMPIGNY a obtenu une subvention exceptionnelle de 8 000 € au titre de la réserve parlementaire dont dispose Bertrand PANCHER pour l’année 2017.

Cette subvention permettra à la commune de réaliser la création d’un city-stade.

Lire le courrier du Ministre de l’Intérieur

Télécharger le document

Lire la suite
15 Mar
0

13 février 2017, Subvention exceptionnelle pour la commune de MAIZEY

La commune de MAIZEY a obtenu une subvention exceptionnelle de 2 700 € au titre de la réserve parlementaire dont dispose Bertrand PANCHER pour l’année 2017.

Cette subvention permettra à la commune de réaliser la restauration des vitraux de la chapelle Saint-Nicolas.

Lire le courrier du Ministre de l’Intérieur

Télécharger le document

Lire la suite
15 Mar
0

13 février 2017, Subvention exceptionnelle pour la commune de COURCELLES-SUR-AIRE

La commune de COURCELLES-SUR-AIRE a obtenu une subvention exceptionnelle de 8 000 € au titre de la réserve parlementaire dont dispose Bertrand PANCHER pour l’année 2017.

Cette subvention permettra à la commune de réaliser l’aménagement urbanistique et paysager de l’ensemble de l’agglomération.

Lire le courrier du Ministre de l’Intérieur

Télécharger le document

Lire la suite
15 Mar
0

15 février 2017, Subvention exceptionnelle pour la commune de HEUDICOURT-SOUS-LES-CÔTES

La commune de HEUDICOURT-SOUS-LES-COTES a obtenu une subvention exceptionnelle de 2 500 € au titre de la réserve parlementaire dont dispose Bertrand PANCHER pour l’année 2017.

Cette subvention permettra à la commune de réaliser le relevage des orgues de l’église.

Lire le courrier du Ministre de l’Intérieur

Télécharger le document

Lire la suite
15 Mar
0

23 février 2017, Subvention exceptionnelle pour la commune de LOUPMONT

La commune de LOUPMONT a obtenu une subvention exceptionnelle de 5 000 € au titre de la réserve parlementaire dont dispose Bertrand PANCHER pour l’année 2017.

Cette subvention permettra à la commune de réaliser la réfection complète et la mise en accessibilité de la rue de l’Eglise et la réfection de la place de la Mairie.

Lire le courrier du Ministre de l’Intérieur

Télécharger le document

Lire la suite
13 Mar
0

Le billet de la semaine du 13 mars 2017

Les vierges effarouchées.

Il ne se passe une semaine sans que la presse ne fasse l’écho de dépenses ou de pratiques de François Fillon paraissant hors normes, sans d’ailleurs laisser à la justice le soin d’ouvrir des enquêtes ni lorsque c’est le cas de les laisser s’achever…

L’affaire des 35 500 euros de costumes du candidat à l’élection présidentielle depuis 2012 révélé par le journal du Dimanche soit disant payés en espèces est l’un des nouveaux épisodes d’une campagne électorale de plus en plus nauséabonde.

Si la somme se relevait exacte, elle représenterait 7100 euros par an pour des dépenses vestimentaires, ce qui ne semble pas extravagant pour une personnalité publique de son rang, disposant de revenus liés à une activité professionnelle et faisant la une des médias régulièrement. Additionner des dépenses sur plusieurs années pour en gonfler le montant, prétendre que tout aurait été réglé en liquide sans attendre une quelconque enquête, alors que l’ancien 1er ministre a formellement démenti, et jeter tout cela en pâture à l’opinion publique, est un procédé digne de méthodes de l’entre deux guerres.

Ayant condamné la pratique d’un autre temps, ayant consisté à rémunérer un conjoint collaborateur parlementaire ou des membres de sa famille, et regretté que le candidat de la droite et du centre ait terni son image dans cette affaire, je ne peux que déplorer que certains ne cherchent, consciemment ou non, qu’à entretenir un climat malsain fait d’exagérations ou d’amalgames. Les tentatives de déstabilisations d’Emmanuel Macron ces dernières semaines sur des registres proches laissent tout autant songeurs…

Alors que la candidate de l’extrême droite, xénophobe et aux propos dangereux, traine des casseroles à n’en plus finir, refuse de se rendre à une convocation de justice, se trouve empêtrée dans 4 affaires judiciaires, il est plus facile de relayer des informations simplistes que de se livrer à des analyses de fond. Les mêmes qui donnent la charge joueront aux vierges effarouchées si un jour cette extrême droite arrive chez vous au pouvoir.

Bertrand Pancher

Lire la suite
06 Mar
0

[PODCAST] Présidentielle 2017 : quel programme pour la politique environnementale ?

Dans le cadre de la campagne présidentielle, la Maison de l’Europe de Paris propose un cycle de conférences pour détailler les propositions des candidats à l’élection présidentielle sur l’Union européenne. Le deuxième débat porte sur l’écologie et le développement durable, enjeux dont la dimension européenne est souvent occultée. Pourtant, les questions liées aux changements climatiques, à la transition énergétique, ou encore à l’économie circulaire relèvent aussi des compétences de l’Union européenne.

Afin d’en débattre, nous recevrons Martine BILLARD, responsable de l’écologie pour le mouvement La France Insoumise ; Arnaud LEROY, député des Français à l’étranger pour le mouvement En Marche ! ; Bertrand PANCHER, député de la Meuse pour le parti Les Républicains, et Barbara ROMAGNAN, députée du Doubs pour le Parti Socialiste.

Le débat sera animé par Arnaud GOSSEMENT, docteur en droit, avocat, enseignant, Université Paris I.

 

Lien pour écouter le podcast : https://www.mixcloud.com/MaisonEurope/pr%C3%A9sidentielle-2017-quel-programme-pour-la-politique-environnementale/

Lire la suite
06 Mar
0

Le billet de la semaine du 6 mars 2017

Quel gâchis !

Après une très belle organisation du primaire à droite, François Fillon l’a largement emporté et s’est placé pour incarner l’alternance dont notre pays a vraiment besoin. Si son programme comportait des propositions fortes pour redresser notre économie et portait des réformes attendues dans des domaines essentiels pour nous (Europe, éducation, défense, sécurité, décentralisation…) certaines parties de son projet l’ont été complétées voire profondément corrigées grâce à un travail de fond avec l’arrivée des équipes d’Alain Juppé et de l’UDI. Les critiques dès lors commençaient à s’estomper en atteste notamment son programme sur la santé communiquée récemment ou celui sur le développement durable et l’écologie en cours de publication.

L’affaire de l’emploi de son épouse a cependant profondément troublé une opinion publique et a écorné son image au point de le rétrograder largement derrière la candidate de l’extrême droite et Emmanuel Macron. Sa promesse de ne pas se maintenir, s’il était mis en examen, et ses tergiversations ces derniers jours face à cette perspective plus que probable ont été ressenties comme un mensonge alors que la classe politique toute entière est accusée de beaucoup de maux. Face à ces difficultés, François Fillon, pour maintenir son socle électoral, a droitisé sa campagne au point de le concentrer sur les thèmes de sécurité et d’immigration. Une bonne partie de l’électorat du centre, déboussolé, les jeunes, les fonctionnaires, a commencé à se détourner de lui et se dit prêt à voter pour un autre candidat.

Alain Juppé vient de confirmer qu’il renonçait à se présenter à la présidentielle en employant des mots très durs vis à vis de François Fillon : impasse, gâchis, radicalisation des thèmes …Il a décrit le scénario d’un échec annoncé.

L’intérêt de la France commande de proposer aux Français un programme permettant à la fois un redressement du Pays ainsi qu’une direction à suivre pour relever les défis du XXIème siècle. Le prochain Président de la République doit incarner ce programme rassemblant les Français derrières des valeurs fortes.

Bertrand Pancher

Lire la suite
06 Mar
0

24 février 2017, Bertrand PANCHER participe à la cérémonie d’hommage à Antoine UTARD.

24 février 2017, Bertrand PANCHER à participé à la cérémonie en hommage à Antoine UTARD, Mort pour la France  le 3 mars 1915, à Longeville en Barrois.

Télécharger le document

Lire la suite
06 Mar
0

Jeudi 2 mars 2017, Bertrand PANCHER organise un café-débat autour de Jean-Marie BOCKEL

Dans le cadre de l’animation de l’UDI dans la Meuse, Bertrand PANCHER organise régulièrement des cafés-débats autour de personnalités. Jeudi 2 mars 2017, Bertrand PANCHER avait invité Jean-Marie BOCKEL, Sénateur du Haut-Rhin, ancien Ministre, ancien Maire de Mulhouse, Vice-Président et porte-parole de l’UDI autour du thème suivant « La radicalisation, quel impact sur nos communes et quel rôle à jouer ? »

Télécharger le document

Lire la suite