Blog

20 Nov
0

Le Point Politique de la semaine du 19 novembre 2018

https://www.facebook.com/BertrandPancher5501/videos/770325759975394/

Lire la suite
13 Nov
0

Le Point Politique de la semaine du 12 novembre 2018

https://www.facebook.com/BertrandPancher5501/videos/254283838569055/

Lire la suite
06 Nov
0

Bertrand Pancher se met dans la peau d’un enseignant dans l’émission de LCP

Pour la rentrée des classes, Bertrand Pancher, député de la Meuse, s’est rendu dans une école primaire de Neuville-sur-Ornain dans le cadre du tournage de l’émission « J’aimerais vous y voir » filmé par LCP.

Pendant une journée, le député de la Meuse s’est glissé dans la peau d’un enseignant aux côtés de Claire Colmant, professeur de CE1, CM1 et CM2. Elle fait cours à 3 niveaux en même temps, tout en assurant un poste de direction.

Bertrand Pancher a découvert en profondeur un métier passionnant qui nécessite une grande écoute et un professionnalisme bien trop souvent sous-estimé. Cette journée de découverte a permis au député de s’apercevoir que le métier de professeur en milieu rural est une vocation,  parfois confronté à un système de coordination complexe avec l’éducation nationale.

Bertrand Pancher tient à remercier l’ensemble de la communauté éducative de cette école, le maire Jean-Louis Depaquis et l’équipe de LCP qui ont été présents tout au long de cette journée atypique pour les élèves. Cette émission est diffusée en novembre à plusieurs reprises sur LCP et donnera un coup de projecteur sur une belle profession et des enseignants qui exercent l’un des plus beaux métiers du monde en milieu rural.

Voir le replay sur LCP

Lire la suite
06 Nov
0

Le Point Politique de la semaine du 5 novembre 2018

https://www.facebook.com/BertrandPancher5501/videos/2226469537589415/

Lire la suite
05 Nov
0

Bertrand Pancher appelle à une politique de développement plus ambitieuse

Bertrand Pancher, député de la Meuse et co-président du Groupe Libertés & Territoires à l’Assemblée nationale, travaille depuis le début de son mandat sur les questions liées à l’Aide publique au développement (APD). Au sein de l’hémicycle, il a plaidé à plusieurs reprises en faveur d’une APD juste pour mener à bien les projets concrets favorisant l’éducation, l’agriculture, la santé, et bien d’autres domaines. Ces actions sont un moyen essentiel de lutte contre les inégalités dans le monde.

A l’heure où les députés discutent du bugdet de l’Etat pour 2019, Bertrand Pancher co-signe une tribune avec des parlementaires de tous bords politiques pour réaffirmer sa position : l’Aide publique au développement en France est insuffisante, de sucroît lorsqu’on compare à celle de nos voisins européens. Redonner la priorité à l’APD, c’est lutter contre les inégalités dans le monde !

Lire la tribune dans l’Obs : https://www.nouvelobs.com/politique/20181031.OBS4785/appel-pour-une-politique-de-developpement-plus-ambitieuse.html

Lire la suite
02 Nov
0

Bertrand Pancher intervient dans le cadre du vote du budget de l’agriculture pour 2019

Ce vendredi 2 novembre, Bertrand Pancher est intervenu à la tribune de l’Assemblée nationale dans le cadre du vote du budget de l’agriculture pour 2019.

Après le passage de Didier Guillaume, nouveau ministre de l’Agriculture, dans la Meuse, il a souligné la gravité de la crise agricole que les agriculteurs meusiens connaissent actuellement. Le secteur vit depuis plusieurs années une grave crise et se trouve dans un état d’instabilité et d’insécurité – tant en matière de production que de prix – de plus en plus inquiétant.

Pourtant, notre agriculture est une chance pour notre pays ! Le groupe « Libertés et territoires », présidé par Betrand Pancher, a relevé un certain nombre d’avancées dans la discussion budget 2019 en faveur de l’agriculture. Néanmoins, concernant la taxe sur les pollutions diffuses : s’il est normal que l’on taxe les produits contribuant à la dégradation de l’environnement, il est incompréhensible que le produit de tels prélèvements ne vise pas à soutenir des pratiques plus vertueuses chez les agriculteurs eux-mêmes.

Par ailleurs, le budget du Ministère de l’agriculture représente la moitié de celui de la PAC. Bertrand Pancher s’interroge sur le futur cadre européen alors que l’on attendait une renégociation en 2019 pour une application en 2021 voire en 2020. Il se murmure que rien ne serait engagé avant les élections européennes…

Même s’il y a eu des avancées utiles, Bertrand Pancher a déploré des mesures floues, voire difficilement acceptables. Il espère que les qualités d’écoute du nouveau ministre permettront d’activer des avancées significatives qui iront dans le bons sens pour le secteur agricole.

Lire la suite
02 Nov
0

Bertrand Pancher s’exprime sur le projet de loi finances de la Défense pour 2019

Ce vendredi 2 novembre, en tant que co-président du groupe « Libertés et Territoires » à l’Assemblée nationale, Bertrand Pancher intervient dans l’hémicycle sur le projet de loi finances de la Défense pour 2019.

A la veille de la venue d’Emmanuel Macron sur les champs de batailles autour de Verdun, le député se félicite de la hausse du budget du ministère de la Défense et du début de reconnaissance des demandes des anciens combattants.

Bertrand Pancher a ensuite rendu un vibrant hommage à nos militaires et aux anciens combattants. Cependant, le parlementaire a fait part de ses interrogations quant à la nécessité de poursuivre les efforts sur une longue durée et a souligné le besoin urgent de protéger la paix dans le monde en reprenant des initiatives.

Lire la suite
31 Oct
0

Communiqué – Pour une transition écologique dans les territoires, Bertrand Pancher propose un nouveau plan de fiscalité environnementale

Bertrand PANCHER
Député de la Meuse
Co-président du groupe Libertés & Territoires

A Paris,
Mercredi 31 octobre 2018

 

Pour une transition écologique dans les territoires, Bertrand Pancher propose un nouveau plan de fiscalité environnementale

 

A l’Assemblée nationale, Bertrand Pancher, co-Président du groupe Libertés & Territoires et spécialiste des questions environnementales propose quatre solutions pour obtenir une transition écologique efficace et rapide au cœur des territoires français.

Le projet du budget de l’écologie 2019 présenté par le Gouvernement se matérialise par une forte progression de la fiscalité environnementale : explosion de la taxe carbone, de la TGAP (taxe sur les déchets ultimes), de la redevance pour la pollution diffuse et alourdissement massif des prélèvements auprès des agences de l’eau. Pourtant, le budget du ministère de la Transition écologique et solidaire a augmenté de 8 milliards d’euros et seulement 1 milliard sont dépensés en matière d’environnement.

Selon Bertrand Pancher, la fiscalité environnementale est certes indispensable mais son bénéfice doit directement profiter à la transition énergétique, au pouvoir d’achat, à la création d’emplois dans nos territoires. Pour ce faire, il faut :

  1. Doubler la prime au changement de véhicules pour avoir tous accès à des voitures peu émettrices de GES
  2. Multiplier par trois le fond de chaleur de l’Ademe pour mailler nos territoires d’unités de méthanisation
  3. Augmenter significativement des crédits d’impôts pour la rénovation thermique afin d’atteindre le rythme de 700 000 rénovations lourdes par an
  4. Abonder le budget des transports d’un milliard d’euros par an afin de favoriser la mobilité douce et la construction des infrastructures de demain

Si ces mesures sont prises en compte, les territoires en tireront cinq bénéfices majeurs : le renouvellement des infrastructures plus innovantes et durables, la généralisation à dix ans de l’utilisation de voitures électriques et hybrides rechargeables, la réduction de la moitié de nos factures de consommations d’énergique, des revenus substantiels pour nos agriculteurs grâce à la méthanisation et la création de plus de 500 000 emplois. De cette façon, nous répondront aux objectifs des Accords de Paris, à la baisse de la facture énergétique demandée par nos concitoyens tout en créant un nombre massif d’emplois non délocalisables.

 

Contact presse : Alice Gillet – alice.gillet@clb-an.fr – 06 43 49 86 39

Lire la suite
31 Oct
0

Bertrand Pancher interpelle le Premier Ministre Edouard Philippe sur le budget de l’écologie 2019

Ce mercredi 31 octobre, Bertrand Pancher, député de la Meuse et co-président du Groupe Libertés et Territoires, interpelle le Premier Ministre, Edouard Philippe, sur la hausse des prix des carburants et des taxes, et plus largement sur le projet du budget de l’écologie prévu par le Gouvernement pour 2019.

Voici son intervention :

« Nos concitoyens nous interpellent en permanence sur la hausse des prix des carburants et des taxes. Nous soutenons la fiscalité verte parce qu’il faut être responsables. Après l’Accord de Paris pour le climat en 2015, la France -qui devait montrer l’exemple- ne respecte aucun de ses engagements.
De la taxe carbone à la TGAP, de la redevance pollution diffuse aux prélèvements sur les agences de l’eau, la fiscalité verte a progressé de 8 milliards d’euros ces deux dernières années. Pourtant, le budget du ministère de la Transition écologique et solidaire n’a augmenté que d’un milliard : vous ne ferez croire à personne que le compte y est !
Les 7 milliards doivent répondre à la crise climatique. En ré-injectant massivement cette somme dans les territoires, pour des actions vertueuses sur le plan environnemental, nous pourrions :

 Augmenter les crédits d’impôts afin de rénover 700 000 logements anciens par an et lutter contre les passoires énergétiques
 Développer les énergies renouvelables et l’économie circulaire en doublant le fond chaleur et en maillant notre territoire d’unités de méthanisation
 Accélérer les programmes de mobilité urbaine et d’infrastructures propres
 Doubler le montant des aides pour acquérir des véhicules non polluants et à faible consommation

Avec cette manne financière décentralisée, nous pourrions à la fois lutter contre la précarité énergétique, favoriser l’innovation technologique, créer des centaines de milliers d’emplois non délocalisables et redonner de l’espoir aux territoires. » 

Suite à sa question, vous trouverez dans la vidéo la réponse du Premier Ministre déplorant qu’il n’y aura pas d’effets magiques pour lutter contre le climat et qu’il faut effectivement accompagner les citoyens vers la transition énergétique. Dans ce cadre, sera prévu :
 Une concertation avec les citoyens sur la PPE
 Plus de 2 milliards d’euros par an qui seront consacrés au développement des énergies renouvelables
 Dépasser 500 000 versements de prime à la conversion au cours du quinquennat
 Accompagner à hauteur de 30% le changement des chaudières

Lire la suite
30 Oct
0

Le Point Politique de la semaine du 29 octobre 2018

https://www.facebook.com/BertrandPancher5501/videos/364124344332203/

Lire la suite