MAÎTRISE DE L’ÉNERGIE : SELON BERTRAND PANCHER, « LA QUESTION DE LA GOUVERNANCE EST CENTRALE »

Le parlementaire meusien Bertrand Pancher s’est rendu au 23e congrès mondial de l’énergie à Istanbul.

Le 23e congrès mondial de l’énergie vient de se tenir en Turquie. Cette rencontre qui a lieu tous les trois ans a réuni 8.000 participants : ministres en charge de l’énergie, parlementaires, producteurs et distributeurs d’énergie dans le monde. Bertrand Pancher, député maire de Bar-le-Duc, vice-président de l’UDI et responsable du pôle écologie au sein de son parti, faisait partie d’une délégation de quatre parlementaires français qui s’y est rendue à l’invitation d’EDF. L’objet de la rencontre : les grandes problématiques énergétiques dans le monde, les tendances et les moyens pour s’y adapter.

Maison intelligente

« La demande énergétique va croître jusqu’en 2060 », rappelle le parlementaire. Deux raisons à cela : la population mondiale augmente et 1,2 milliard de personnes n’ont pas encore accès à l’électricité. Pour autant, le monde de demain ne sera pas tout électrique mais « mixte » avec un « développement notable des énergies renouvelables (éolien et photovoltaïque) » et « le nucléaire qui ne saurait être abandonné ». Il faudra aussi tenir compte des impératifs du climat : « L’augmentation du coût du carbone est donc un enjeu ». Le charbon ? « Tout dépendra de sa capacité à se moderniser ».

« Nous assistons à une révolution technologique pour mieux gérer nos consommations : c’est le cas de la maison intelligente et le transport va être confronté à la même logique », rapporte Bertrand Pancher. « La grande tendance, c’est donc la digitalisation et la numérisation ».

Aucun défi ne sera relevé sans convergence des politiques publiques : « La question de la gouvernance, au plan international et européen, est centrale. La difficulté n’est pas tant de trouver les moyens que d’organiser le marché. Il faut fixer des règles ».

Béatrice FRANÇOIS

Lien vers l’article : http://www.estrepublicain.fr/edition-de-bar-le-duc/2016/10/27/maitrise-de-l-energie-la-question-de-la-gouvernance-est-centrale

Commentaires

    Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.