Le billet de la semaine du 24 Août 2015

Vigilance totale

Le drame évité de justesse vendredi dernier dans le Thalys en Paris et Bruxelles nous rappelle que notre pays, comme nos voisins, mais aussi ceux dans lesquels nous nous déplaçons et y avons des intérêts, est en permanence confronté au risque d’attentats menés par des fanatiques, des illuminés ou des personnes dérangées sur le plan mental.

Le pire n’a pas eu lieu grâce à des concours de circonstances exceptionnels : l’acte désespéré  d’un Français voulant protéger sa compagne contre la tentative d’Ayoub El Khazzani, la présence de soldats Américains aguerris aux combats et celle d’un Britanique, un armement de l’assaillant qui s’enraille…Qu’ils soient tous remerciés pour leurs actes de bravoure.

Il faut se préparer à d’autres tentatives d’actes meurtriers de ce type, en espérant que comme la planification d’attentats des églises du Val de Marne par Sid Ahmed Ghlam, déjouée par la police, nous se soyons pas face à des carnages comme celui des Frères Kouachi en début d’année ou bien de l’assassinat de l’employeur de Yassin Salhi.

L’appel au renforcement des moyens de lutte contre ces atrocités en expulsant les étrangers représentants des menaces comme le prône notamment  la fille de Jean-Marie Le Pen est pathétique quand on sait combien cette mesure est impossible à mettre en place dans une Europe ouverte ; sans parler des Français à l’origine de ces actes odieux.

Lorsque près d’un millier de nos compatriotes combat aux cotés des fous de Daech, tout peut arriver en permanence. La Tunisie, pays de 10 millions d’habitants qui a recensé  3000 départs vient, malgré un renforcement spectaculaire de ses moyens en termes de sécurité de connaitre 3 attentats contre ses forces de l’ordre cet été…

Plutôt que de disserter sur des mesures inapplicables, continuons à encourager le développement de nos moyens d’actions  au plan Européen afin d’éradiquer ce cancer que constitue le fanatisme religieux au Proche Orient et au plan national, soyons tous vigilants pour accompagner nos forces de l’ordre qui font tout leur possible pour préserver nos libertés fondamentales.

Bertrand Pancher

Commentaires

    Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.