Le billet de la semaine du 23 mars 2015

Bleu...pas Marine

Le résultat du 1er tour des élections départementales a une nouvelle fois déjoué les pronostics des instituts de sondages et, par voie de conséquence, les analyses des commentateurs politiques. Le 1er parti politique de France c’est celui de l’alliance des formations du centre et de la droite, ses candidats étant en voie de l’emporter dans une très grande majorité de cantons. Le FN plafonne autour de 25 % alors qu’il présentait des candidats partout, prenant ainsi le risque du ridicule face à la multiplication de parachutages de militants au look plutôt exotique. La gauche quant à elle perd une grande partie de ses bastions, en conservant cependant certains de ses ancrages.

Faut-il chercher dans ce résultat du 1er tour autre chose que celui du bon sens d’une grande partie de nos concitoyens ? Les mêmes commentateurs politiques croient devoir tirer la conclusion que les électeurs auraient été sensibles aux engagements de Manuel Valls et de Nicolas Sarkozy. Il y aurait deux vainqueurs : Le Premier Ministre et le Président de L’UMP.

Pourquoi tout simplement ne pas admettre que ces élections avaient d’abord des enjeux locaux et que le poids des personnalités a fortement pesé sur les résultats. Lorsque les enjeux sont bien identifiés, nos concitoyens savent trier le bon grain de l’ivraie et n’ont pas besoin qu’on leur martèle matin, midi et soir ce qu’ils doivent faire. La vague bleue n’a pas été Marine, c’est rassurant pour l’avenir.

Bertrand Pancher

Commentaires

    Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.