Le billet de la semaine du 2 mars 2015

Aller plus loin que la réforme du CFCM

Le gouvernement a annoncé qu’il allait procéder à une réforme du Conseil Français du Culte Musulman afin que ce dernier soit davantage représentatif de la 2ème religion de France et à annoncé un certain nombre de mesures visant à renforcer la formation des Imams.

Il a parfaitement raison sur ces deux points. Le CFCM ne représente pas actuellement l’ensemble des grands acteurs nationaux de cette religion. Par ailleurs, la formation des Imams est souvent trop imparfaite. Dans ces conditions, il est difficile de s’appuyer sur une religion qui fait pourtant dela paix et de l’amour l’un de ses socles.

Ces efforts ne suffiront cependant pas pour intégrer totalement l’islam à la République. Alors que les Chrétiens et les Juifs disposent des ressources, parfois limitées de leurs fidèles, mais aussi d’un nombre considérable de lieux de cultes, les Musulmans peinent à financer leurs Imams à tel point que beaucoup d’entre eux sont des salariés d’entreprises ou des retraités ayant effectué des études religieuses.

Nous n’éluderons pas le débat de financement public des cultes dans notre pays. Ce système en vigueur en Alsace -Moselle depuis la fin de la 1ère guerre mondiale a fait ses preuves et n’est contesté par personne.

Ce n’est qu’à ce prix que nous permettrons à l’islam de vraiment s’intégrer et de permettre ainsi de démontrer qu’elle est une religion totalement intégrée à notre nation.

Bertrand Pancher

Commentaires

    Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.