Le billet de la semaine du 1er juin 2015

Vive les Démocrates

Le changement de nom de L’UMP ce weekend rebaptisé « les republicains », après un congrès du PS ayant validé une motion majoritaire comparable à une bouillie sans saveur devrait laisser une place en France  à un grand parti centriste.

L’affichage de l’autorité Républicaine incarnée par le culte de la nation du principal parti d’opposition correspond bien  du reste à l’image de son président Nicolas Sarkozy. L’orientation nouvelle donnée à cette formation politique élargit la donne en mordant sur un électorat de droite désabusé par une évolution  trop rapide de la société et la disparition de ses repères.

L’image donnée d’un parti socialiste incapable d’assumer sa mue et conduisant à adopter une motion majoritaire regroupant les partisans de Martine Aubry et ceux de Gérard Collomb  en dit long sur son impossibilité à devenir un grand parti social démocrate comme dans tous les pays Européens qui nous entourent.

Incarnant  la défense des libertés individuelles, une quête  de l’épanouissement  de tous, la decentralisation, la confiance aux acteurs de la société civile plutôt qu’à des décisions trop étatiques, militant pour  une re-fondation de l’Union Européenne autour des grands enjeux de ce siecle : Une armée et une diplomatie commune, une défense des frontières de l’Europe, le développement de l’Afrique, un modèle de consommation durable et totalement décarbonné…les partis centristes, UDI et Modem ont maintenant place nette pour constituer une grande force politique dans un espace totalement clarifié.

Il y a urgence à rassembler tous les Démocrates autour de ces ambitions.

Bertrand Pancher

Commentaires

    Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.