Le billet de la semaine du 18 avril 2017

Se mobiliser pour éviter le désastre

Ce Dimanche, les Françaises et les Français auront fait leur choix et désigné les deux candidats en capacité de diriger notre pays.

Jamais les incertitudes n’auront été aussi importantes et le risque de voir les tenants des deux extrêmes, Le Pen et Mélenchon, figurer parmi les deux premiers, si élevé. Alors que l’Euro est la 2ème monnaie internationale derrière le dollar et que notre continent se trouve face à des défis jamais imaginés, la désignation de ces deux leaders provoquerait un choc national mais aussi international dont nous ne serions pas prêts de nous relever.

Certes François Fillon a fait des erreurs mais une forme de matraquage médiatique ne l’a pas non plus épargné. Son programme de redressement national est le plus convainquant et si nous ne réussissons pas à faire ce que nos voisins, notamment Allemands ont entrepris, nous nous enfoncerons progressivement vers le déclassement et la désespérance. Manuel Macron quant à lui soutient un projet plus « aseptisé » et moins courageux mais reste dans les standards de l’économie de marché. Il défend lui aussi une Europe mieux organisée.

Dimanche il ne faudra pas se tromper de choix ni disperser nos votes, quelques dizaines de milliers de voix pourraient séparer les principaux prétendants.

Il est temps de se mobiliser pour éviter le désastre et construire l’avenir.

Bertrand Pancher

Commentaires

    Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.