15/12/16 – CP – Uberisation : La vampirisation des plateformes VTC exige de nouvelles règles

Bertrand Pancher, député-maire, fervent soutien des chauffeurs de taxis lors des mobilisations de ce début d’année contre la concurrence déloyale à laquelle ils doivent faire face, ne s’étonne en rien de cette gronde des VTC qui s’exprime aujourd’hui par une journée de mobilisation totalement justifiée.

 

Alors que certains hommes politiques s’empressent de valoriser l’Uberisation mettant en avant la création d’emplois, qu’en est-il de la rémunération de ceux qui sont censés en vivre? Le résultat est sans appel, les VTC sont dans la rue ! 3,75€ de l’heure, une commission prise par la société qui passe de 20 à 25% et une hausse tarifaire imposée … La société Uber, leader sur le marché a sollicité la  CFDT pour engager dès 2017 des cycles de discussions, sur plusieurs chantiers, pourquoi pas, mais c’est à l’Etat de fixer d’abord de nouvelles règles.

 

Les taxis ont vu le prix de leurs licences chuter et les VTC, qui roulent à perte, sont désormais dans la rue faute de rouler à perte. Ces 2 professions sont les victimes d’une dérégulation suicidaire que seul Emanuel Macron semble encore s’obstiner à vouloir poursuivre.  Bertrand Pancher alerte le gouvernement sur le malaise qui touche désormais une profession toute entière et qui risque de s’étendre… Des mesures adaptées à ce nouveau modèle de société doivent être prises rapidement pour rendre leurs conditions de travail acceptables parmi, lesquelles la contrainte de salaires et de protections sociales minimales imposées aux intermédiaires que sont les plateformes ainsi que des règles plus strictes préalables à l’exercice d’une profession qui a besoin d’être protégée.

 

Beaucoup d’autres secteurs risquant d’être touchées par de telles vampirisations, il en nécessaire de poser les règles d’un nouveau modèle.

 

 

 

Bertrand Pancher

Député-Maire de la Meuse

Responsable du Pôle Ecologie de l’UDI

Commentaires

    Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.